WINDISCH, Uli (1987), Le K.-O. verbal. La communication conflictuelle, Lausanne, L’Age d’homme.

Approche : sociolinguistique, analyse du discours, actes de langage, typologie.

Uli Windisch vise une typologie des discours conflictuels. Dans un premier temps, il décrit les marques discrètes de polémicité dans le discours (lexicales : verbes déclaratifs, adjectifs et adverbes vitupérants, modalisateurs, etc. ; graphiques : guillemets, points d’exclamation, etc.), puis les stratégies discursives dont le but est d’attaquer, de manipuler ou de disqualifier (discours rapporté, négation, démasquage, concession ironie, amalgame, etc.).

Ensuite, l’auteur isole trois modes de traitement d’un discours adverse (argumentatif, normatif, ludique) en insistant sur les stratégies de légitimation déployées par l’énonciateur, à travers lesquelles il fonde son autorité.

Enfin, Windisch propose une typologie qui ramène le discours conflictuel à trois grandes catégories : le discours affectif-conflictuel, le discours ironique-conflictuel et le discours didactique-conflictuel.

Résumé par Dominique Garand,

Dans la bibliographie annotée sur le et la polémique, en fin de l’ouvrage : « Etats du Polémique », sous la direction de Annette Hayward et Dominique Garand, Canada, Ed. Nota Bene, 1998.