Tannen, D. 2002. « Agonism in academic discourse », Journal of pragmatics 34 : 10-11, 1651 – 1669, doi:10.1016/S0378-2166(02)00079-6  

 Résumé par Maria Brilliant

Considérer le discours académique comme étant une guerre métaphorique a de nombreuses conséquences négatives, tant du point de vue éthique que personnel, l’une d’elles étant le parallèle qui s’établit entre dialogue critique et critique négative. De plus, au lieu d’avancer dans la recherche, les efforts des chercheurs se concentrent à trouver des faiblesses dans les raisonnements de l’autre. L’agonisme a pour effet supplémentaire de considérer la recherche comme étant une lutte livrée par deux camps opposés, écartant ainsi les chercheurs qui n’ont pas l’âme batailleuse. L’auteur recommande d’autres approches à l’échange intellectuel.