MOESCHLER, Jacques (1981), « Discours polémique, réfutation et résolution des séquences conversationnelles », Etudes de linguistique appliquée, « L’analyse des conversations authentiques », n° 44, p. 40-69.

Approche : linguistique, actes de discours (Searle)

Jacques Moeschler propose quelques bases de réflexion pour une étude systématique des résolutions dans les séquences conversationnelles. Après avoir exposé la structure des échanges confirmatifs et des échanges réparateurs, il pose son regard sur les séquences conflictuelles ou réfutatives.

Il est amené dans un premier temps à distinguer deux types de règles qui s’entrecroisent dans les échanges : les règles d’enchaînement et les règles d’interprétation, les deux types s’appliquant aux domaines logico-linguistique et interactionnel. Les précisions de Moeschler permettent de distinguer ce qui dans l’échange relève des énoncés (dont l’enchaînement ou l’interprétation les asserte comme vrais, faux ou contestables) et ce qui relève de l’acte de discours (dont l’enchaînement ou l’interprétation établit la satisfaction ou la non-satisfaction relationnelle de l’interlocuteur). En insistant ensuite sur l’interactivité, Moeschler préconise une approche qui n’étudie par simplement l’immanence (ou potentialité illocutoire) de chaque énoncé mais le lien qu’il entretient avec les énoncés précédents.

Résumé par Dominique Garand,

Dans la bibliographie annotée sur le et la polémique, en fin de l’ouvrage : « Etats du Polémique », sous la direction de Annette Hayward et Dominique Garand, Canada, Ed. Nota Bene, 1998.