LEMELIN, Jean-Marc (1984), « Le polémique », dans Jean-Marc LEMELIN, La signature du spectacle ou De la communication, Montréal, Ponctuation, p. CLVII-CLXVIII. (Coll. « Radical ».)

Approche : philosophie, pragmatique de la communication

Ce texte court (mais dense), chapitre intercalaire d’un livre sur la communication, est divisé en trois parties.

Dans la première, Jean-Marc Lemelin insiste sur la présupposition réciproque du contractuel et du conflictuel, en montrant toutefois que cette tension est engendrée par le contact : « Le conflit n’éclate que si l’une des (deux) parties croit être fondée en droit, en loi, par un contrat, un traité ou une alliance. Alors que le contrat présuppose une cohésion minimale, le conflit implique la compétition en vue d’y parvenir. […] Il y a conflit ouvert quand il n’y a pas de place, d’espace de jeu, pour la fiducie, quand même la croyance se double de méfiance, quand tout devient suspect ou indigne. »

La seconde partie remet en question la théorie marxiste de la lutte des classes comme « moteur de l’histoire » en faisant intervenir le concept de non-classe.

La troisième partie traite de la guerre, en mettant l’accent sur les situations paradoxales de double contrainte qui s’y jouent.

Résumé par Dominique Garand,

Dans la bibliographie annotée sur le et la polémique, en fin de l’ouvrage : « Etats du Polémique », sous la direction de Annette Hayward et Dominique Garand, Canada, Ed. Nota Bene, 1998.