LE GUERN, Michel (1980), « Polémique et espace discursif », dans Catherine KERBRAT-ORECCHIONI et al., Le discours polémique, Lyon, Presses universitaires de Lyon, p. 53-61. (Coll. « Centre de recherches linguistiques et sémiotiques ».)

Approche : sémantique

Discussion de la thèse de Dominique Maingueneau (1979), publiée en 1983 sous le titre Sémantique de la polémique. Michel Le Guern reconnaît l’importance des travaux de Maingueneau et corrobore la plupart de ses hypothèses, notamment celle qui fait de la polémique le révélateur de l’espace discursif (structuré sur deux pôles oppositionnels). Toutefois, il propose de nuancer certaines positions un peu catégoriques de Maingueneau : pour Le Guern, tout discours n’est pas nécessairement polémique, même s’il se définit forcément à partir d’un ou de plusieurs espaces discursifs. Serait polémique le discours qui ne privilégie qu’un seul des pôles de l’opposition constitutifs de l’espace. Bref, au lieu d’imposer une binarité rigide, le système de Maingueneau devrait distinguer, au sein d’un même discours, les extrémistes des modérés.

Résumé par Dominique Garand,

Dans la bibliographie annotée sur le et la polémique, en fin de l’ouvrage : « Etats du Polémique », sous la direction de Annette Hayward et Dominique Garand, Canada, Ed. Nota Bene, 1998.