LATELLA, Graciela (1984), « Les sujets antagonistes dans l’interaction », dans Denis BERTRAND et Jacques FONTANILLE (dir.), Actes sémiotiques, « Polémique et conversation », n° 30, p. 33-38.

Approche : sémiotique greimassienne

Se fondant sur la relation entre Caligula et Cherea, Graciela Latella entend montrer « comment deux sujets pris dans une interaction particulière construisent leur antagonisme à partir d’une reconnaissance contractuelle réciproque ». En d’autres termes, « comment peut-on à la fois être en polémique et se faire confiance ». Caligula reconnaît la compétence modale de Cherea, son savoir-faire et son pouvoir-faire, compétence que n’ont pas les patriciens. Cette reconnaissance mutuelle est la condition première pour qu’ait lieu l’interaction polémique, qui permettra à Caligula d’accepter d’être tué par Cherea pour accéder à ce que Camus décrivait comme une forme de « suicide supérieur ».

Résumé par Dominique Garand,

Dans la bibliographie annotée sur le et la polémique, en fin de l’ouvrage : « Etats du Polémique », sous la direction de Annette Hayward et Dominique Garand, Canada, Ed. Nota Bene, 1998.