FELMAN, Shoshana (1979), « Le discours polémique (Propositions préliminaires pour une théorie de la polémique) », dans COLLECTIF, Cahiers de l’Association internationale des études françaises, « La polémique à l’école romantique », n° 31 (mai), p. 179-192.

Approche : histoire du genre

Commentant Courier et Stendhal, Shoshana Felman cherche à cerner ce qui fait question dans le genre ambigu de la polémique, scène, conclura-t-elle, où « se joue le drame de la liberté – et du refoulement – de la Différence ». Autre ambiguïté du genre : il n’est pas tant un dire qu’un faire, ce qui fait que tout aussi dérisoire soit-il du point de vue littéraire, il n’en demeure pas moins l’un des témoins le plus exact de l’histoire.

Felman propose en outre d’examiner le lien entre littérature, politique et religion, trois champs discursifs où fleurit la polémique (ce qui porte à penser qu’ils sont étroitement reliés). Après avoir situé la polémique comme un genre de combat plutôt que de débat, c’est-à-dire un acte de discours qui a en vue la mort de l’adversaire, Felman associe son histoire à la conquête de la liberté de parole dans les démocraties occidentales.

Résumé par Dominique Garand,

Dans la bibliographie annotée sur le et la polémique, en fin de l’ouvrage : « Etats du Polémique », sous la direction de Annette Hayward et Dominique Garand, Canada, Ed. Nota Bene, 1998.