DEMERS, Jeanne, et Line McMURRAY (1986), L’enjeu du manifeste / Le manifeste en jeu, Longueuil, Le Préambule.

Approche : typologie, analyse du discours

L’effort typologique de ce livre consiste moins à situer le manifeste parmi les autres genres qui lui sont semblables (quoique le cas du pamphlet soit abordé) qu’à établir des distinctions au sein même du corpus manifestaire, à partir d’une définition générale très souple : « […] est manifeste toute intervention-choc écrite et/ou agie faite par un ou des destinateurs minoritaires auprès d’une majorité réelle ou fantasmée dont il(s) cherche(nt) à forcer l’adhésion à quelque projet esthétique, éthique et/ou politique qui, dans une dialectique de pouvoir centre fort/périphérie – périphérie/centre fort, confirme ou infirme. » Au-delà du problème de la classification, le livre propose une réflexion critique sur les liens, souvent paradoxaux, qu’entretient le manifeste à l’égard du pouvoir et de l’institution (réflexion inspirée en grande partie de Deleuze, Lyotard et Foucault).

Résumé par Dominique Garand,

Dans la bibliographie annotée sur le et la polémique, en fin de l’ouvrage : « Etats du Polémique », sous la direction de Annette Hayward et Dominique Garand, Canada, Ed. Nota Bene, 1998.