Chetouani Lamria, Les figures de la polémique. Aspects linguistiques et discursifs du débat public sur l'effet de Serre, 2001, Paris : L'Harmattan (figure dans la biblio de Garand).

Résumé
Depuis le début des années quatre-vingt-dix, le thème de l'effet de serre ne cesse d'aiguiser les passions. Cet ouvrage, qui s'intéresse moins à la réalité de l'effet de serre qu'à ce qu'on en dit, constitue une description fine et minutieuse d'un panel de textes produits par des représentants politiques et scientifiques de la société française. Le livre rappelle d'abord, afin de comprendre les débats d'aujourd'hui, le contexte d'incertitude et d'irréversibilité, ainsi que le climat de suspicion et de méfiance dans lequel a émergé la notion d'effet de serre . La confrontation des voix qui se sont exprimées sur le sujet montre que l'effet de serre, fortement lié aux grandes questions d'ordre social, économique, écologique et idéologique, engendre autant de controverses au sein de la communauté scientifique que de débats chez les hommes politiques. La conception de ce phénomène varie chez ces derniers en fonction de leur choix de se positionner sur les valeurs basses ou sur les valeurs hautes de la fourchette d'incertitude. Ces choix impliquent des emplois lexico-sémantiques, argumentatifs, et discursifs qui, stratégiquement, ne desservent pas leurs intérêts.