BONENFANT, Joseph (1978), « La force illocutionnaire dans la situation du discours pamphlétaire », dans COLLECTIF, Etudes littéraires, « Le pamphlet », vol. 11, n° 2 (août), p. 299-312.

Approche : pragmatique (actes de discours)

Réflexion sur le pouvoir énonciatif du pamphlétaire, sur la force illocutoire de ses énoncés, liée à une intentionnalité qui n’est « pas derrière, mais dans les mots », sur la référence servant d’appui à l’autorité de l’énonciateur. Joseph Bonenfant articule sa réflexion à partir de la distinction austinienne, entre signification de l’énoncé et valeur de l’énonciation : dans le pamphlet, « l’attaque a lieu avant même le procès de la signification ». L’auteur conclut sur les ressemblances entre l’énonciation pamphlétaire et la « rhétorique oraculaire » des prophètes.

Résumé par Dominique Garand,

Dans la bibliographie annotée sur le et la polémique, en fin de l’ouvrage : « Etats du Polémique », sous la direction de Annette Hayward et Dominique Garand, Canada, Ed. Nota Bene, 1998.