BOLTANSKI, Luc (1984), « La dénonciation », Actes de la recherche en sciences sociales, n° 51 (mars), p. 3-40. [En collaboration avec Yann Darré et Marie-Ange Schiltz.]

Approche : sociologie, analyse du discours (à base de statistiques)

Cet article de fond, basé sur un corpus de 275 lettres (de dénonciation envoyées au journal Le Monde de 1979 à 1981), se veut une contribution fondatrice à la « sociologie et l’histoire sociale des modes de protestation ». Outre l’analyse du corpus proprement dit, son apport méthodologique est d’offrir un modèle d’analyse valant autant pour les actes de dénonciation individuels que pour la protestation sociale ou politique. Luc Boltanski propose un schéma actantiel composé de quatre actants : le dénonciateur, la victime, le persécuteur et le juge, dont il présente par la suite les différents profils sociaux (en s’appuyant sur une gradation de l’individuel strict au collectif, en passant par des statuts intermédiaires). L’article se penche aussi sur les conditions de réussite de l’acte dénonciateur, ainsi que sur les aléas de sa réception et de sa validation.

Résumé par Dominique Garand,

Dans la bibliographie annotée sur le et la polémique, en fin de l’ouvrage : « Etats du Polémique », sous la direction de Annette Hayward et Dominique Garand, Canada, Ed. Nota Bene, 1998.